As soon as you open an account Bet365 will send you a 10 digit Offer Code via email. Receive Your £200 bet365 Welcome Promo Bonus plus £50 Mobile Promo

A l'occasion de la commémoration de l' anniversaire de l'inauguration de la télévision tunisienne le 31 mai 1966 , Afkarnet ouvre un dossier spécial sur l'histoire de la Télévision en Tunisie depuis sa création au début des années soixante jusqu'à nos jours, dans le but de faire découvrir aux internautes les secrets de cette boite magique et relater son influence sur la vie du tunisien, depuis 1960, à travers les figures de la Télévision, les programmes et les diverses émissions TV qui ont marqué notre histoire... 


Les phases expérimentales

 La première diffusion télévisée en Tunisie date du 15 décembre 1963 à l'occasion de la célébration solennelle de l'évacuation de Bizerte ; la retransmission est réalisée avec l'aide technique de la télévision italienne.

Laquelle Télévision  qui s'appelle "RAI" a mis en place, lors des jeux olympiques de Rome en 1960 l'émetteur  de Boukornine (Hammam Lif -Banlieue sud de Tunis) et ne couvrait que la zone du grand Tunis.   

En octobre 1964, la RTT retransmet depuis Bizerte le congrès du Parti socialiste destouriendont la présentation est confiée à Malika Ben Khamsa.

En1964Mohamed Mzali nommé directeur général de la RTT (Radiodiffusion-télévision tunisienne) est chargé du lancement de la télévision nationale. 

La première diffusion expérimentale, qui a lieu le 1eroctobre 1965 durant une heure et quart, est accessible aux habitants de Tunis et de sa banlieue en utilisant l'émetteur VHF de Boukornine qui diffuse les programmes de la télévision italienne.

Le 29 octobre de la même année, une deuxième séance expérimentale dure deux heures et quart. À chaque fois, c'est de la musique mais également du théâtre ou de la magie qui est diffusé en direct. Le 31 octobre, la télévision retransmet en direct le premier match de football de son histoire, depuis le stade Chedly-Zouiten. Lors des trois séances expérimentales, les émissions italiennes sont temporairement interrompues. Au cours de la même année, la TV tunisienne retransmet les matchs du Championnat d'Afrique qui s'est déroulé à Tunis.

7 janvier 1966: Démarrage de la 2ème phase expérimentale de la Télévision Tunisienne                                              

Dès le 7 janvier 1966, avec la mise en service de l'émetteur de Zaghouan, les émissions sont plus régulières et la presse tunisienne commence à publier la grille des programmes de la RTT, parallèlement à celle de la télévision italienne. 

Le 31 maide la même année, la télévision tunisienne, connue sous le nom de RTT(إ ت ت), est officiellement inaugurée par le présidentHabib Bourguiba

 


 Locaux de la Télévision

 

La chaîne occupe pendant 45 ans les locaux initialement réservés à Radio Tunis. Lors de son lancement en 1966, la télévisiontravaille dans trois studios de la maison de la RTT :

 

  • le studio 9, ancien studio-théâtre de radio, converti en 1965 en un plateau de 120 m2 ; la régie du studio n'ayant été installée qu'ultérieurement, les équipes techniques travaillent en 1966 depuis un car-régie Marconi ;
  • le studio 10 servant à la production d'émissions et à la réalisation des journaux télévisés ;
  • le studio 11 aménagé à partir d'un local voisin du studio 9 pour abriter un petit plateau pour les speakerines et la régie finale.

 


 Les Téléspeakrines 

 

À la création de la chaîne, quatre speakerines sont choisies parmi 27 candidates : Néziha Maghrebi, Nabiha Ben Smida, Afifa Ben Achour et Fekria Gharbi. Peu de temps après, Salwa Ayachi, Lilia Ben Dekhil et Wahida Belhaj rejoignent le groupe. Plus tard, s'y ajoutent Daâd Hamadi, Beya Zardi, Kaouther Bechraoui, Yosra saïdi, Boutheina Jebnoun, Lilia Mezni et Samia Maghrebi (transfuge de la RTT2).

 


Les journaux Télévisés

 

Le journal est présenté à la fois en arabe et en français. Parmi les présentateurs arabophones figurent Mohamed Mehzi, Kacem Mseddi, AhmedLaâmouri, Mohamed Smida, Mohamed Habib Hriz, Mohamed Raouf Yaïch, Maher Abderrahmane, Habib Ghribi, Kmar Kaâbi, Houria Abdelkhalek, Moufida Hachani, Noureddine El Mazni et Abdelmajid Châar. Parmi les francophones figurent Moncef Chelly, Hassine Bettaïeb, Daoud Hamada, Kamel Cherif, Heythem Lasram, Sajir Jlassi, Mohamed hachani, Ridha Bouguezzi, Hayet Touil et Ilham Jemaï.

Le premier journal en arabe est diffusé en 1966 et la première édition en français en 1968.

 

Lancé au début des années 60, le programme de planning familial a été adopté en 1966. Il fut confié à la Direction de la Protection Maternelle et Infantile et du P.F du Ministère de la Santé.

Lire la suite : L'Office National de la Famille et de la Population fête ses 44 ans