As soon as you open an account Bet365 will send you a 10 digit Offer Code via email. Receive Your £200 bet365 Welcome Promo Bonus plus £50 Mobile Promo

Actions

Finalement, la révolution de la jeunesse a eu lieu en Tunisie, le 14 janvier 2011, grâce à son accés aux outils de la société de l'information: Facebook, Twitter et autres...et à son utilisation dans la circulation de l'information sur les émeutes de Sidi Bouzid le 17 décembre 2010 et les exactions des services de sécurité dans les zônes déshéritées....

 

 Certes, la révolution tunisienne s'est déclenchée spontanément en revendiquant la dignité et la liberté au peuple 

tunisien. De même, la chute de BEN ALI n'est pas venue au hasard mais par étapes. c'était depuis octobre 2009, lors des élections présidentielles et législatives truquées puis la contestation a enregistré un pic lorsque certains proches du régime de BEN ALI ont sollicité, en août 2010, le dictateur déchu de se représenter en 2014 pour la magistrature supprême pour un sixième mandat...

Dans cette lancée, les hommes et les femmes libres de Tunisie ont commencé à résister au pouvoir corrompu, népotique et fasciste de l'ancien Président BEN ALI.

De ce fait, plusieurs signes ont montré l'engagement de la jeunesse tunsiienne dans le combat contre toute restrictions des libertés fondamentales  notamment au sein du réseau Internet (Campagne contre la censure sous le lbel: "Ammar 404"). Pourtant à partir de ce constat, les jeunes tunisiens ont montré une maturité exemplaire et un patriotisme singulier jamais observé auparavant. Lequel engagement nous permettra d'améliorer la vie politique au sein de la société tunisienne en instaurant un processus démocratique et pluraliste...

Cependant, la deuxième période de la transition démocratique, a démontré l'échec du gouvernement de la Troika dans la poursuite des efforts de dévloppement et dans la gestion des deniers de l'Etat...Les problèmes se succèdent et le pays n'a pas pu résoudre le chômage chez les jeunes ou la pauvreté dans les régions de 'intérieur.

En effet, les tunisiens n'ont plus confiance en le gouvernement actuel dirigé par ennahdha et n'ont plus d'espoir que le pays aille vers les élections avec une constitution que la majorité des tunisiens veulent que soit équilibrée et prometteuse qui garantie les libertés fondamentales et la protection des droits de l'homme.

En plus, les jeunes  se sentent trahis par les politiciens...Ils considèrent que la révolution des jeunes est aussi trahie et que leur rêve de vivre une vie publique meilleure dans une Tunisie post-révolutionnaire a été brisé par l'égoisme des pliticiens égoistes! 

Que faire donc pour sauver notre Tunisie?

Dans cette perspective, la société civile aurait à jouer un rôle pédagogique auprés des jeunes afin de les éduquer à la citoyenneté et de les faire participer à la vie  politique par le bias d'un savoir, savoir être et savoir faire capable des les aider à contribuer au succés des prochaines élections. Ainsi, il nous incombe d'oeuvrer, ensemble, pour concrétiser les objectifs de la révolution de la jeunesse tunisienne en vue de traduire les rêves en réalité...et ce, pour l'octroi de la dignité et de la liberté pour le peuple tunisien!