As soon as you open an account Bet365 will send you a 10 digit Offer Code via email. Receive Your £200 bet365 Welcome Promo Bonus plus £50 Mobile Promo

Afrique

La date du 1er octobre 1985 demeure dans la mémoire collective tuniisienne comme un symbole de l'agression perpétuelle de l'Etat sioniste à la Tunisie pour imposer  son hégémonie sur les pays arabes qui soutiennent la cause palestinienne.

Cette triste date consacre la solidarité Tuniso-palestinienne et nous interpelle toujours sur le sort du peuple palestinien depuis plus de 65 ans spolié de sa terre et humilié quotidiennement par les autorités israéliennes au su et au vu de tout le monde à travers les écrans de télévision.

C’était le jour où les avions israéliens bombardaient Hammam Chott (Banlieue Sud de la ville de Tunis) le quartier général de l’OLP en causant la mort de plus de 70 morts et de dizaines de blessés parmi les combattants palestiniens et les citoyens tunisiens.

C’était un macabre et triste trophée des aviateurs israéliens en larguant 16 bombes guidées GBU-15 grâceà8 bombardiers F 15 de construction américaine… !              

Depuis cette date, rien n’est fait et ça continue comme avant en assistant aux exactions des droits fondamentaux des palestiniens par l’Etat sioniste !

Hélas, le quartet de Tony blair et les efforts douteux des Etats Unis nous laissent perplexes sur le dénouement des négociations directes lancées début septembre 2010. Nous demeurons perplexes aussi sur le sort du peuple palestinien tant que l'Etat d'Israél fondé sur la haine et le racisme à travers leur idéologie sioniste destructrice ne veut pas appliquer les résolutions des Nations Unies depuis la décision du partage adoptée le 29 novembre 1947...

La Tunisie a été toujours du côté du peuple palestinien et l'histoire le prouve à plusieurs reprises...Ne soyons pas amnésique!. L'ancien Président Tunisien Bourguiba a, maintes reprises, déploré cette injustice contre ce peuple. Il aussi proposé aux pays arabes de laisser le peuple palestinien réaliser son autodétermination notamment à l'occasion de son fameux discours, prononcé à Jéricho en 1965, en l'encourageant d'accepter le plan de partage de 1947.

Malheureusement, les forces panarabes de l'époque, poussées par le leader égyptien Nasser l'avaient menacé de mort et l'avaient également taxé de traître de la Cause arabe et depuis ce moment la cause palestinienne ne trouve pas d'issue malgré les concessions de l'OLP et la reconnaissance réciproque des deux entités.  .

Hélas...le bilan, en 2016, est maigre pour la cause palestinienne malgré notre approbation des accords d'Oslo comme une étape décisive pour la création de l'Etat de Palestine.

 Il nous reste seulement  la force de dénoncer, avec vigueur, le nettoyage ethnique perpetré par l'Etat d'Israél contre les habitants de Jerusalem-Est et sa poursuite dans le processus de construction des peuplements sionistes dans les territoires occupés, en juin 1967, par Israél en Cisjordanie .

Bref...! nous continuerons d'œuvrer pour une solution juste et équitable pour la cause palestinienne tout en combattant les manoeuvres sionistes pour spolier la terre palestinienne.

Ecrit par Rachid Ben slama

 

 

 

La Culture de la paix... de nouveau assassinée!